Date limite du concours 2017: 15 février 2017

Concours 2017 - Directives

  1. Introduction
  2. Admissibililté
  3. Statut sans engagement d'emploi
  4. Conditions du programme KRESCENT
  5. Nombre maximum de bourses du programme KRESCENT octroyées par directeur de recherche
  6. Frais indirects
  7. Partenariats
  8. Résultats du concours
  9. Transferts des bourses
  10. Intégrité scientifique et honnêteté intellectuelle
  11. Propriété intellectuelle et brevets
  12. Utilisation et divulgation des renseignement personnels fournis au programme KRESCENT
  13. Reconnaissance due au programme KRESCENT
  14. Évaluation de la qualité
  15. Critères de publication
  16. Articles collectifs
  17. Retards dans les travaux et la publication des résultats de recherche
  18. Préparation des fichiers électroniques
  19. Envoi de la demande par courriel

     

    1. Introduction

    Malgré les nombreux succès de la recherche dans le domaine rénal au cours des 45 dernières années, le Canada fait face à une épidémie d’insuffisance rénale qui ne cesse de s’amplifier. Elle est due, en grande partie, à une population vieillissante et à un nombre grandissant de personnes atteintes de diabète, une cause majeure de l’insuffisance rénale. Malheureusement, la dramatique expansion de cette maladie a été suivie d’un certain déclin du nombre de chercheurs et de scientifiques spécialisés dans ce domaine dans les centres universitaires canadiens. Ce recul est attribué à divers facteurs, notamment à l’exigence faite aux chercheurs de consacrer davantage de leur temps aux aspects cliniques de la maladie, et, aux restrictions budgétaires frappant les salaires accordés aux chercheurs en général.

    Pour répondre au besoin urgent d’apporter le soutien voulu aux chercheurs exceptionnels dont dépend l’avenir de la recherche dans le domaine rénal au Canada, La Fondation canadienne du rein, la Société canadienne de néphrologie, l’Institut de la nutrition, du métabolisme et du diabète et l’Institut de la santé circulatoire et respiratoire des IRSC, et leurs commanditaires lancent un nouveau programme destiné à parfaire la formation et l’encadrement des jeunes chercheurs.  Le Programme national de formation scientifique et d’encadrement des chercheurs spécialisés dans le domaine rénal (KRESCENT) se présente sous forme d’un partenariat unique dont l’objectif est d’élargir la capacité de recherche en créant des conditions optimales pour le développement et le rayonnement de l’esprit des chercheurs les plus brillants du Canada. 

    Les objectifs du programme KRESCENT sont les suivants :
  • Développer la capacité de recherche dans le domaine rénal en formant un plus grand nombre de scientifiques de haut niveau, toutes disciplines confondues, touchant de près ou de loin la prévention de l’insuffisance rénale terminale et visant l’amélioration de l’état de santé des Canadiens qui en sont atteints
  • Encourager les chercheurs dans la création de réseaux transdisciplinaires de recherche dans le domaine rénal
  • Trouver les moyens d’apporter un soutien durable aux scientifiques qui font carrière dans ce domaine
    Les demandes d’inscription au programme KRESCENT, pour les catégories de bourses suivantes, peuvent nous être adressées par tout chercheur s’intéressant aux maladies rénales, toutes disciplines confondues (recherche biomédicale, clinique, services de santé et santé publique).
  • Bourses Nouveaux Chercheurs, chercheurs en poste à leur première, deuxième ou troisième année (professeurs adjoints ou titres équivalents) au moment où la bourse prend effet, qu’ils soient titulaires d’un M.D. ou d’un Ph.D. Les bourses Nouveaux Chercheurs ne sont valables que dans les universités canadiennes.
  • Bourses de postdoctorat destinées aux M.D. et aux titulaires d’un Ph. D.
  • Bourses de doctorat destinées au personnel paramédical : toutes les demandes de bourses de doctorat de recherche paramédicale doivent être soumises à La Fondation canadienne du rein au plus tard à la date du 15 Mars 2017.  L’on trouvera tous les renseignements concernant le processus de demande sur le site web de la Fondation (www.kidney.ca).  Toutes les demandes seront examinées par le Comité scientifique de recherche paramédicale de la Fondation canadienne du rein (FCR).  Aussi la Bourse de doctorat de recherche paramédicale KRESCENT sera-t-elle accordée sur recommandation dudit comité.

(Pour de plus amples renseignements sur les critères d’admission, prière de lire les sections s’y rapportant.)

 

haut

2. Admissibilité

Les demandeurs doivent être citoyens canadiens, résident permanents ou immigrants reçus au moment de la demande.

Pour les bourses de postdoctorat, les demandeurs doivent postuler par l’intermédiaire de l’université ou de l’institution affiliée reconnue apte par le programme KRESCENT à mener à bien la formation.  Les établissements pouvant accueillir un boursier KRESCENT sont les universités canadiennes et étrangères, les hôpitaux de recherche affiliés, les collèges, et les organismes sans but lucratif ayant un mandat clair et une solide capacité de recherche.

(Pour de plus amples renseignements sur les critères d’admission à la Bourse de doctorat de recherche paramédicale, prière de consulter le site web de la FCR (www.kidney.ca).



haut

3. Statut sans engagement d'emploi

L’octroi de telles bourses n’engage nullement les organismes subventionnaires et les boursiers dans une relation ou un partenariat de type employeurs-employés.



haut

4. Conditions du programme KRESCENT

Le programme KRESCENT offre un salaire compétitif (voir les directives de chaque bourse pour les montants spécifiques).

Les boursiers doivent suivre un programme complet d’études et d’encadrement de leur recherche dans le domaine rénal. Pour de plus amples renseignements, voir le contenu dans le document Contenu du programme d’études KRESCENT.



haut

5. Nombre maximum de bourses du programme KRESCENT octroyées par directeur de recherche

Un directeur de recherche ne peut superviser plus de deux candidats à la bourse de doctorat ou de postdoctorat du programme KRESCENT.




haut

6. Frais indirects

La bourse du programme KRESCENT est une aide apportée au personnel de recherche et à l’infrastructure. Elle ne couvre pas les frais indirects de la recherche (ex., livres, chauffage, électricité, bureaux ou autres meubles, frais généraux, frais d’administration ou autres charges).


 

haut

7. Partenariats

Alberta Innovates
Le programme KRESCENT a conclu récemment un partenariat avec Alberta Innovates en vue de financer une bourse de postdoctorat ou une bourse de recherche paramédicale KRESCENT. Le but de ce partenariat est d’augmenter les fonds actuellement disponibles pour une excellence formation en recherche afin d’accroître les capacités de recherche dans le domaine rénal en Alberta. Pour être admissible à cette bourse, le demandeur doit soumettre sa candidature tant au concours du programme KRESCENT qu’au concours général d’Alberta Innovates et être retenu par ces deux concours. Les exigences particulières des concours du programme KRESCENT et d’Alberta Innovates se trouvent sur leurs sites Web respectifs. (www.krescent.ca et www.aihealthsolutions.ca). 

Les montants des bourses sont indiqués ci-dessous :

  • Les bourses de postdoctorat sont décernées pour un maximum de trois ans aux titulaires d’un doctorat hautement qualifiés. L’allocation versée aux titulaires d’un Ph. D. sans un M.D. ou un diplôme équivalent est de 55 000 $ par année, plus une allocation de développement de carrière de 5 000 $. L’allocation versée aux titulaires d’un Ph. D. avec un M.D. ou un diplôme équivalent est de 75 000 $ par année, plus une allocation de développement de carrière de 5 000 $. 
  • Les bourses pour doctorants dans le domaine paramédical sont décernées aux étudiants brillants inscrits dans un programme de doctorat avec rédaction de thèse. L’allocation versée aux doctorants dans le domaine paramédical est d’au maximum 35 000 $ par année, plus une allocation de développement de carrière de 2 000 $ pour un maximum de trois ans. 

Les candidats retenus doivent mentionner, dans toutes leurs publications et dans tous leurs exposés pendant la durée du programme, le soutien financier combiné (Alberta Innovates et KRESCENT) qu’ils reçoivent.

À propos d’Alberta Innovates :
Alberta Innovates est le principal organisme de la province chargé de donner suite aux priorités du gouvernement albertain en matière de recherche et d’innovation. Alberta Innovates a pour rôle d’accélérer l’innovation dans les secteurs de l’agriculture, de l’énergie, de l’environnement, des forêts et de la santé. Ainsi Alberta Innovates assure un leadership pour les initiatives de la province en santé en dirigeant, coordonnant, analysant, finançant et soutenant la recherche et l’innovation dans ce domaine. Travaillant de concert avec ses nombreux partenaires dans le système de santé, Alberta Innovates voit à ce que, d’une part, la recherche en santé garde le cap sur l’innovation en matière de soins, de politiques et de pratiques et, d’autre part, les besoins des patients et des cliniciens exercent une influence sur la recherche.

 

Maladie polykystique des reins (MPR)
Sont admissibles les projets de recherche qui sont axés sur la production/l’application des connaissances dans le domaine de la MPR et font appel à au moins un des quatre piliers de la recherche en santé (la recherche biomédicale, la recherche clinique, la recherche respectant les systèmes et les services de santé ou les facteurs socioculturels et environnementaux ayant une incidence sur la santé des populations). La bourse s’adresse soit à un chercheur postdoctoral, soit à un nouveau chercheur. Les bourses dans ce domaine sont soutenues par la Fondation canadienne de la MPR, et Otsuka Canada Pharmaceutique.

Les montants des bourses sont indiqués ci-dessous :

  • Les bourses de postdoctorat sont décernées pour un maximum de trois ans aux titulaires d’un diplôme de troisième cycle hautement qualifiés. L’allocation versée aux titulaires d’un Ph. D. sans un M.D. ou un diplôme équivalent est de 55 000 $ par année. L’allocation versée aux titulaires d’un M.D. avec ou sans un Ph. D. est de 65 000 $ par année. 
  • Les bourses Nouveaux chercheurs sont octroyées, pour un maximum de trois ans, aux titulaires d’un diplôme de troisième cycle hautement qualifiés qui sont à leur première nomination dans une institution universitaire et en poste depuis trois ans ou moins. L’allocation versée aux titulaires d’un Ph. D. sans un M.D. ou un diplôme équivalent est de 65 000 $ par année. L’allocation versée aux titulaires d’un M.D. avec ou sans un Ph. D. est de 70 000 $ par année. (Les nouveaux chercheurs sont également admissibles à une bourse de 25 000 $ à titre de soutien aux dépenses d’infrastructure.)

Les candidats retenus doivent mentionner, dans toutes leurs publications et dans tous leurs exposés pendant la durée du programme, le soutien financier combiné (Fondation canadienne de la MPR, Otsuka Canada Pharmaceutique et KRESCENT) qu’ils reçoivent.

À propos de la Fondation canadienne de la MPR :
La Fondation canadienne de la MPR est le seul organisme national dont la mission est de promouvoir la recherche, l’information, le soutien, la sensibilisation et la défense des intérêts des patients afin de découvrir diverses thérapies et un traitement curatif pour la maladie polykystique des reins et d’améliorer la qualité de vie de toutes les personnes touchées. Pour en savoir plus, veuillez consulter le www.endpkd.ca.

À propos d’Otsuka Canada Pharmaceuticals :
Otsuka Pharmaceutical Co., Ltd. est une entreprise de soins de santé multinationale dont la philosophie est la suivante : « Chez Otsuka, nous développons de nouveaux produits pour une meilleure santé dans le monde ». Otsuka recherche, développe, fabrique et commercialise des produits innovants et originaux, particulièrement des produits pharmaceutiques pour le traitement de maladies, et des produits nutraceutiques pour le maintien d’une bonne santé au quotidien. Dans l’industrie pharmaceutique, Otsuka est un chef de file en santé mentale, un domaine des plus exigeants; elle poursuit également des programmes de recherche sur plusieurs maladies négligées, dont la tuberculose, un problème de santé publique important à l’échelle mondiale. Ces engagements montrent, avec plus de force que des mots, qu’Otsuka est d’abord et avant tout une société de partenaires qui fait preuve d’un esprit de créativité dans tout ce qu’elle entreprend.

 

Réseau rénal de l’Ontario (RRO)
Le programme KRESCENT a conclu récemment un partenariat avec le RRO en vue d’appuyer les objectifs de la stratégie rénale provinciale du RRO, soit actuellement le Plan rénal de l’Ontario II. Le but de cette bourse est d’augmenter les fonds actuellement disponibles pour une excellence formation en recherche afin de promouvoir une meilleure compréhension de l’utilisation des données probantes dans les décisions et l’élaboration de politiques en matière de santé. Pour être admissible à cette bourse, le candidat doit être en train de travailler sur un projet de recherche qui cadre avec le RRO. Ce projet doit en outre mettre l’accent sur les politiques en matière de santé et avoir un lien avec les Ontariens aux prises avec l’IRC. Le candidat retenu aura la chance unique d’assister à certaines des réunions du RRO, de collaborer avec des dirigeants du RRO et de mener une recherche qui pourrait avoir un impact direct sur les soins prodigués dans le domaine rénal en Ontario.

 
Les montants des bourses sont indiqués ci-dessous :

  • Les bourses de postdoctorat sont décernées pour un maximum de trois ans aux titulaires d’un diplôme de troisième cycle hautement qualifiés. L’allocation versée aux titulaires d’un Ph. D. sans un M.D. ou un diplôme équivalent est de 55 000 $ par année. L’allocation versée aux titulaires d’un M.D. avec ou sans un Ph. D. est de 65 000 $ par année. 
  • Les bourses Nouveaux chercheurs sont octroyées, pour un maximum de trois ans, aux titulaires d’un diplôme de troisième cycle hautement qualifiés qui sont à leur première nomination dans une institution universitaire et en poste depuis trois ans ou moins. L’allocation versée aux titulaires d’un Ph. D. sans un M.D. ou un diplôme équivalent est de 65 000 $ par année. L’allocation versée aux titulaires d’un M.D. avec ou sans un Ph. D. est de 70 000 $ par année. (Les nouveaux chercheurs sont également admissibles à une bourse de 25 000 $ à titre de soutien aux dépenses d’infrastructure.)


Les candidats retenus doivent mentionner, dans toutes leurs publications et dans tous leurs exposés pendant la durée du programme, le soutien financier combiné (Réseau rénal de l’Ontario et KRESCENT) qu’ils reçoivent. 

À propos du Réseau rénal de l’Ontario (RRO) :
Le RRO est une division d’ACO (une agence du gouvernement de l’Ontario), qui gère la prestation des services offerts aux personnes atteintes d’insuffisance rénale chronique. Les décisions et les conseils du RRO reposent sur les meilleures données probantes disponibles, ce qui permet au RRO de fournir une planification, des programmes et un financement efficaces en vue de soutenir un système de soins qui s’améliore sans cesse dans le domaine rénal en Ontario. Il incombe en outre au RRO d’établir des normes et des directives cohérentes afin d’assurer la qualité des soins prodigués dans le domaine rénal et de mettre en place des systèmes d’information permettant de mesurer la performance. Le RRO s’emploie aussi à voir à ce que les soins soient dispensés le plus près possible du domicile tout en impliquant les patients dans la conception et la planification du système et en aidant les patients et les familles à prendre des décisions éclairées de concert avec leurs fournisseurs de soins de santé.

 

Programme de formation Can-SOLVE CKD
Can-SOLVE CKD est un réseau pancanadien de recherche axée sur le patient dans le domaine rénal. En partenariat avec des patients, des chercheurs, des fournisseurs de soins de santé et des décideurs, Can-SOLVE CKD s’emploie à transformer les traitements et les soins prodigués aux Canadiens aux prises avec l’insuffisance rénale chronique ou présentant des risques de l’être. Can-SOLVE CKD est financé par les Instituts de recherche en santé du Canada et plus de 30 partenaires, dont La Fondation canadienne du rein, la Société canadienne de néphrologie, des agences provinciales œuvrant dans le domaine rénal, des universités, des entreprises et des particuliers.

Les projets de recherche qui comprennent un volet important relié à l’engagement et à la participation des patients peuvent être inclus dans le programme de formation de Can-SOLVE CKD. Ce programme implique une pleine participation au curriculum de KRESCENT auquel s’ajoute un volet de formation de Can-SOLVE CKD, Ce programme implique une pleine participation au curriculum de KRESCENT auquel s’ajoute un volet de formation de Can-SOLVE CKD, qui inclut des modules des IRSC et des exercices au sujet de l’engagement des patients des IRSC à compléter (ce qui représente environ 3,5 journées additionnelles par année). Les dépenses associées à l’exécution complète de ces exercices seront couvertes par Can-SOLVE CKD.) 

Les Instituts de recherche en santé du Canada définissent la recherche axée sur le patient (RAP) en ces termes : « Dans ce type de recherche, on fait passer le patient en premier et on met l'accent sur ce qui est important pour lui. On y produit de l'information à l'intention des décideurs et des fournisseurs de soins de santé dans le but d'améliorer les traitements, les politiques et les pratiques en soins de santé. On s'emploie ainsi à mettre en pratique des approches diagnostiques et thérapeutiques novatrices en fonction des besoins. » 

Pour être admissible à une bourse KRESCENT Can-SOLVE CKD, l’aspect engagement des patients doit être bien développé dans votre demande (au moment même de la demande). Par contre, il n’est pas obligatoire que votre projet de recherche s’inscrive dans le réseau Can-SOLVE CKD – tout projet qui accorde une place importante à la RAP est admissible. Veuillez noter que l’envoi de votre candidature pour devenir un stagiaire de Can-SOLVE CKD n’aura absolument aucune incidence sur l’évaluation par les pairs de votre demande.

haut

8. Résultats du concours

Outre l’affichage sur Internet, des lettres officielles seront adressées avant le 31 mai aux candidats pour leur faire connaître les résultats du concours.

 

haut

9. Transfert de bourses

Les boursiers ne peuvent changer de directeur de recherche, de projet ou d’institution sans l’accord écrit du président du comité de gestion du programme. La nouvelle institution d’accueil du boursier sera priée de fournir les mêmes documents que ceux exigés dans la première demande.

 

haut

10. Intégrité scientifique et honnêteté intellectuelle

Les institutions subventionnées doivent être dotées de solides politiques d’enquête sur les allégations d'inconduite telles que décrites dans le document intitulé L'intégrité dans la recherche et les travaux d'érudition : une politique inter-conseils, publié par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC).  Toute allégation d'inconduite rapportée au cours du processus d’examen de la demande de subvention sera communiquée à l'institution de tutelle, qui effectuera une enquête et fera parvenir ses conclusions à la Fondation.

 

haut

11. Propriété intellectuelle et brevets

Les candidats doivent informer le directeur du programme KRESCENT de toute exploitation d’ordre commercial des activités de recherche subventionnées.

Le programme KRESCENT ne possède ni ne réclame de droits de propriété ou d’exploitation de la production intellectuelle résultant des subventions accordées dans le cadre du programme KRESCENT. L’institution ou l’inventeur restent les propriétaires de ces droits.

Dans le cas où l’inventeur déciderait de commercialiser les résultats de la recherche subventionnée par le programme KRESCENT, et si la question des droits de propriété se posait effectivement, il doit le faire en commun accord avec son institution de tutelle : l’un et l’autre s’efforceront, autant que possible, de faire bénéficier le Canada des retombées commerciales de l’exploitation desdits résultats.

La clause de divulgation et d’exploitation des résultats de la recherche ci-dessus ne peut en aucun cas se substituer à la politique de divulgation et d’exploitation en vigueur à l’institution de tutelle.

 

haut

12. Utilisation et divulgation des renseignement personnels fournis au programme KRESCENT

Tout renseignement connu par le programme KRESCENT concernant les candidats est utilisé dans le but d’examiner les demandes, d’administrer les bourses, d’en faire le suivi et de compiler des statistiques afin de promouvoir et d’encourager la recherche dans le domaine rénal au Canada. Il est porté à la connaissance des candidats que lesdits renseignements peuvent aussi être utilisés dans les cas suivants :

  • Les demandes sont soumises au comité d’évaluation par les pairs en vue d’être examinées par des tiers. Elles peuvent également être transmises à des évaluateurs externes. Les responsables du programme KRESCENT informent les évaluateurs de l’obligation de préserver la confidentialité et de protéger les renseignements qui leur sont confiés.
  • Décisions prises concernant le financement : une fois l’évaluation terminée, les notes de mérite et le rang, le titre du projet et les recommandations du comité sur le budget et les conditions qui s’appliquent seront transmis aux administrateurs du programme chargés des fonds de financement, au comité de gestion du programme et au Conseil de gouvernance.
  • Dans le but d’informer le public, le programme KRESCENT publiera automatiquement certains détails sur les candidats qui ont réussi à obtenir une bourse, notamment leurs noms, celui de leur université ou institution affiliée, le montant de la bourse, le titre du projet et le résumé de la recherche que les candidats rédigent eux-mêmes en guise de communiqué de presse. Dans le cas des bourses de postdoctorat et des bourses de doctorat de recherche paramédicale, il se pourrait que le lieu d’affectation et le champ de recherche soient aussi divulgués.
  • Le programme KRESCENT conserve, pour des raisons administratives et de planification, des fichiers et des bases de données contenant des renseignements personnels.  Ces derniers servent à la planification du programme, à l’évaluation et à l’examen des demandes, aux vérifications et aux statistiques globales relatives à ces activités. Ces renseignements figurent également dans les listes d’adresses du programme KRESCENT, ce qui lui permet de diffuser ses publications et autres informations dans le milieu de la recherche scientifique.
  • Pour des raisons d’équité, le programme KRESCENT demande aux candidats de mentionner leur sexe dans les formulaires mais cette clause reste facultative. Il n’est pas tenu compte de cette mention dans le processus d’évaluation. Outre son utilisation dans les statistiques du programme KRESCENT, elle sert à encourager une plus grande participation des femmes au programme et dans ses comités.

Le programme KRESCENT recueille par ailleurs des données sur la capacité des postulants à utiliser les deux langues officielles, et cela dans un but administratif et encore une fois, statistique. Ces données ne sont pas prises en considération dans le processus de sélection par les pairs.

Les renseignements soumis dans le cadre du programme KRESCENT obéissent aux critères du document officiel L'intégrité dans la recherche et les travaux d'érudition : une politique inter-conseils. Ils sont utilisés et divulgués conformément à cette politique.



haut

13. Reconnaissance due au programme KRESCENT

Il est attendu que les boursiers témoignent de la contribution financière du programme KRESCENT de la manière suivante : dans les publications fondées sur la recherche subventionnée, dans les conférences ou congrès où cette recherche est présentée et sur le matériel créé ou équipement acheté à même les fonds du programme.

Il est attendu que les chercheurs subventionnés par le programme KRESCENT acceptent les invitations qui leur seront faites par La Fondation canadienne du rein, la Société canadienne de néphrologie et d’autres associations professionnelles et savantes (ex., l’ACITN, l’ACTSN, l’ADN) de venir partager le fruit de leurs recherches aux assemblées ou congrès qu’elles organisent. Les boursiers KRESCENT sont censés assister à la rencontre scientifique organisée par la Société canadienne de néphrologie et soumettre des résumés de communications.



haut

14. Évaluation de la qualité

Le programme KRESCENT recommande au comité d’évaluation par les pairs de considérer la qualité des publications comme un facteur déterminant dans l’examen de la productivité des candidats et de la rentabilité de leur travail. Le comité est prié de ne PAS se fonder sur le nombre de publications ni, dans le cas des revues, de les classer en « revues prestigieuses » ou « revues de second ordre ».


haut

15. Critères de publication

Le programme KRESCENT subventionne des chercheurs spécialisés dans de nombreux domaines relatifs à la santé. Il tient compte de ce que les critères de publication varient selon les disciplines. Certaines publications paraissent presque exclusivement dans des ouvrages évalués par les pairs et d’autres dans des revues évaluées, comme le veut l’usage, par un comité de rédaction. Vu que chaque discipline obéit à des critères préétablis qui lui sont propres, le programme recommande au comité de procéder à l’évaluation selon les normes de chaque discipline.



haut

16. Articles collectifs

Certains articles sont collectifs. Y collaborent souvent des étudiants (doctorants, postdoctorants et chercheurs, entre autres). Les postulants, de ce fait, sont priés de bien vouloir décrire dans leur demande de bourse, à la partie réservée à cet effet, le travail effectué en collaboration et les sections publiées qui leur reviennent.



haut

17. Retards dans les travaux et la publication des résultats de recherche

Le programme KRESCENT prend en considération le retard que peut connaître l’avancement des travaux de recherche ou la publication des résultats de cette même recherche en raison de circonstances personnelles, comme, par exemple, une grossesse, la garde des enfants (que les chercheurs prennent ou non un congé officiel dans ces mêmes circonstances), un congé, une incapacité, une contrainte vis-à-vis d’un parent âgé ou autres.

Les postulants doivent décrire avec précision les circonstances pouvant entraver leur travail de recherche. Le programme KRESCENT recommande à son comité d’évaluation par les pairs d’être particulièrement vigilant concernant l’impact de ces situations sur le potentiel de recherche des boursiers, et cela dans le but de préserver la qualité de la recherche, laquelle doit rester compétitive. Les demandes seront examinées par ordre de mérite.


haut

18. Préparation des fichiers électroniques

Préparation des fichiers pour une demande de Bourse de postdoctorat

Préparation des fichiers pour une demande de Bourse nouveaux chercheurs

 

haut

19. Envoi de la demande par courriel

Nous vous prions de bien vouloir vérifier les dates limites et les critères de chaque bourse avant d’envoyer vos dossiers.

Le candidat doit envoyer une copie, en fichier PDF, de sa demande complète (incluant tous les addendas et toutes les signatures) par courriel à chris.marquis@kidney.ca d’ici le 15 février 2017 à 23 h 59 (HNE).

Les demandes peuvent seulement être envoyées par courriel.

 

Pour tout renseignement concernant le programme KRESCENT, prière de vous adresser à :

Elisabeth Fowler
Directrice nationale de la recherche
La Fondation canadienne du rein
Téléphone : 1-888-210-9894, x104
Courriel : elisabeth.fowler@kidney.ca

 

Pour tout renseignement supplémentaire concernant les demandes de subvention, prière de prendre contact avec :

Christine Marquis
Coordonnatrice des subventions et bourses de recherche
La Fondation canadienne du rein
Téléphone : (514) 369-4806, poste 232
Courriel : chris.marquis@kidney.ca

 

 



The KRESCENT Program is a Strategic Training Program developed and supported by:

                                                    


With additional generous support from:

AMGEN               Baxter Corporation               Merck-Frosst Canada Ltd.             Ortho Biotech              RocheShire BioChem Inc.

© 2005 The Kidney Foundation of Canada