2008


Lauréats des bourses de postdoctorat
Marie-Luise Brezniceanu
Hôpital Hôtel-Dieu (CHUM)
Superviseur: Docteur John Chan

Lauréate d’une bourse de postdoctorat KRESCENT  2008-2009

Marie-Luise Brezniceanu effectuera son postdoctorat avec le Dr John Chan à l’hôpital Hôtel-Dieu (CHUM) de Montréal, où elle étudie les espèces réactives oxygénées (ROS) dans la néphropathie diabétique. Quarante pourcent des patients atteints d’insuffisance rénale au stade terminal présentent une néphropathie diabétique sous-jacente. Le Dr Brezniceanu cible les mécanismes moléculaires de l’hyperglycémie et l’action des ROS intrarénaux dans l’hypertrophie (augmentation de volume) des cellules tubulaires proximales du rein. Une meilleure compréhension du rôle des ROS intrarénaux dans la pathogénèse de la néphropathie diabétique contribuera directement à l’amélioration des traitements cliniques.
 
 
Navdeep Tangri, M.D.
Tufts Medical Centre
Superviseur: Docteur Andrew Levey

Lauréat d’une bourse de postdoctorat KRESCENT  2008-2011

Navdeep Tangri a obtenu son MD de l’université du Manitoba et a travaillé de manière extensive avec les chercheurs cliniciens de néphrologie de l’université McGill et de l’université de Toronto. Le Dr Tangri terminera son postdoctorat, grâce à la bourse octroyée, sous l’encadrement du Dr Andrew Levey du Tufts Medical Centre de Boston. Il a antérieurement utilisé les réseaux de neurones artificiels pour  prédire l’évolution de l’état de santé des patients en dialyse
péritonéale et en hémodialyse. Il concentrera sa recherche actuelle  sur la création d’un modèle simplifié d’identification des patients à haut risque d’être atteints d’insuffisance rénale avant de tester son efficacité sur la population externe.
 
 
Darren Yuen, M.D.
St. Michael's Hospital, Toronto
Superviseurs: Docteur Richard Gilbert et Docteure Susan Quaggin

Lauréat d’une bourse de postdoctorat KRESCENT 2008-2011

Darren Yuen terminera son postdoctorat au laboratoire du Dr Richard Gilbert de l’université de Toronto, où il a étudié la restauration des vaisseaux sanguins dans les lésions rénales. L’évidence montre que l’endothélium rénal, la couche interne des vaisseaux sanguins de la paroi du rein, joue un rôle important dans le bon fonctionnement des reins. Des études récentes ont prouvé que les cellules  régénératives de la moelle osseuse humaine peuvent restaurer l’endothélium détérioré. La recherche du Dr Yuen a pour objectif de déterminer si les cellules régénératives injectées peuvent restaurer l’endothélium et s’il existe de meilleurs moyens de les appliquer au rein malade. Ce projet a le potentiel d’ouvrir de nouvelles perspectives de traitement de l’insuffisance rénale.
 
 

 

 
Lauréats des bourses des bourses nouveaux chercheurs

 
Madame Nina Jones, Ph. D
University of Guelph

Lauréate d'une bourse nouveau chercheur KRESCENT 2008-2009

Nina Jones est une nouvelle chercheuse à l’université de  Guelph, en Ontario. La lésion du glomérule, l’organe essentiel du rein qui filtre le sang, est l’une des premières causes de l’insuffisance rénale. Elle étudie les interactions protéiniques du rein et s’intéresse en particulier aux circuits de signaux régulés par la néphrine, une composante centrale de la barrière de filtration glomérulaire. Sa recherche contribuera à nos connaissances sur la base moléculaire du développement du rein normal et aidera à identifier de nouvelles cibles moléculaires destinées aux traitements pouvant potentiellement ralentir le processus d’insuffisance rénale ou l’inverser.
 
 
 
Heather Reich, M.D.
University Health Network

Lauréate d'une bourse nouveau chercheur KRESCENT 2008-2011

Heather Reich est une nouvelle chercheuse à la faculté médecine de l’université de Toronto, où elle a obtenu son Ph. D. Elle a auparavant obtenu une bourse de postdoctorat KRESCENT (2006 – 2008). Sa recherche actuelle, Molecular markers of kidney disease progression, a pour but l’identification des personnes « à haut risque », « à risque » et « à moindre risque » d’être atteintes d’insuffisance rénale, soit pour permettre une intervention précoce, soit pour éviter aux patients la toxicité d’un traitement inutile. Le profilage permet de déterminer les caractéristiques moléculaires de la maladie propre à chaque patient, amenant par-là des stratégies de traitement personnalisées. Le Dr Reich a établi une biobanque d’échantillons de tissu rénal associée à une banque de données cliniques à long terme. Elle a déjà identifié un « profil » d’expression génétique du tissu rénal se rapportant aux protéines urinaires, l’un des facteurs les plus importants de l’insuffisance rénale. La prochaine étape de son travail sera d’étudier le rapport entre ce profil et l’insuffisance rénale.
 
 
Michele Zappitelli, M.D.
McGill University

Lauréat d'une bourse nouveaux chercheur KRESCENT 2008-2011

Le Dr Michele Zappitelli est un nouveau chercheur en néphrologie  pédiatrique à l’université McGill. L’année dernière, il est revenu au  Canada après avoir terminé, grâce à une bourse KRESCENT, un postdoctorat au Baylor College of Medicine et au Texas Children’s Hospital de Houston, l’un des plus grands centres pédiatriques d’Amérique du Nord. Le Dr Zappitelli évaluera la Cystatine C et les protéines urinaires  pour tester la lésion rénale aiguë (LRA) chez les enfants sévèrement atteints. Actuellement, il n’existe aucun traitement de la LRA. Sa recherche portera sur l’évaluation de moyens multiples permettant de diagnostiquer la LRA à ses débuts, ce qui, par la suite, facilitera la capacité de trouver de nouveaux traitements.

 
 

 

 

Lauréats des bourses de doctorat destinées au personnel paramédical
 
Karen Hornby
McGill University
Superviseurs: Docteur Ivan Pless et Docteur Sam Shemie

Lauréate d'une bourse de doctorat KRESCENT destinée au personnel paramédical 2008-2011

Karen Hornby terminera ses études de doctorat en épidémiologie à l’université McGill, à  Montréal. Mme Hornby effectuera une recherche sur le tourisme canadien de la transplantation avec les Drs Ivan Pless et Sam Shemie de l’hôpital des enfants de Montréal. La demande de greffe de reins dépasse de loin l’offre au Canada et ailleurs dans le monde, amenant les patients à acheter à l’étranger le rein qui leur sauverait la vie. Mme Hornby entreprendra une étude comparative des conséquences de la transplantation rénale effectuée à l’étranger et au Canada, de même qu’une comparaison de la problématique des listes d’attente. Les résultats de l’étude apporteront des renseignements précieux sur la santé publique, lesquels feront l’objet de discussions et permettront des prises de décisions concernant les solutions potentielles à trouver pour contrer la pénurie de reins destinés à la transplantation.
 
 

 

 

 

The KRESCENT Program is a Strategic Training Program developed and supported by:

                                                    


With additional generous support from:

AMGEN               Baxter Corporation               Merck-Frosst Canada Ltd.             Ortho Biotech              RocheShire BioChem Inc.

© 2005 The Kidney Foundation of Canada