2007


Lauréats des bourses de postdoctorat
 
Dr Todd Alexander
Radboud University, Nijmegen (Pays-Bas)
Superviseur: Dr  René Bindels

Subventionné par le Prix du clinicien-chercheur : Étape 1 (2007-2010)

Le Dr Todd Alexander a terminé ses études de médecine à l’University of Western Ontario et un doctorat à l’University of Toronto.  Il travaillera à titre de boursier de niveau postdoctoral avec René Bindels, Ph. D., à la Radboud University à Nijmegen (Pays-Bas).  Son projet de recherche vise à déterminer comment les reins régulent le taux de calcium du corps entier chez une personne en santé et chez une personne atteinte d’insuffisance rénale.  L’objectif du projet est de comprendre comment une hormone découverte récemment, klotho, augmente l’activité des protéines de transport, leur permettant de retenir le calcium dans le sang et empêchant ainsi la formation de  calculs rénaux et l’apparition de l’ostéoporose.
 
 
Scott Harvey, Ph. D
Washington University – St. Louis, Missouri
Superviseur:  Dr  Jeffrey Miner

Lauréate d’une bourse de postdoctorat KRESCENT  2007 - 2009

Scott Harvey, Ph.D travaillera à titre de chercheur-boursier de niveau postdoctoral à la Division rénale de la Washington University à St. Louis, au Missouri.  Sa recherche portera sur l’importance des microARN dans la croissance et le fonctionnement du rein.  Les microARN sont des molécules régulatrices qui diminuent ou arrêtent l’expression génique.  Scott Harvey identifiera des microARN présents dans le rein et perturbera leur action à l’aide de stratégies géniques.  Ses travaux pourraient entraîner la découverte de nouvelles voies qui sont rompues dans certaines maladies rénales et, par le fait même, suggérer de nouveaux agents thérapeutiques.
 
 
Dr  Matthew James
University of Calgary
Superviseur: Dre  Brenda Hemmelgarn
 
Lauréat de la bourse conjointe de postdoctorat Shire Biochem-KRESCENT 2007- 2010
 
Le Dr Matthew James a fait ses études de médecine à l’University of British Columbia.  Il travaillera à titre de chercheur-boursier de niveau postdoctoral avec la Dre Brenda Hemmelgarn à l’University of Calgary.  Le Dr James acquerra une formation en épidémiologie clinique de l’insuffisance rénale aiguë et chronique.  Sa recherche portera sur les effets à long terme des lésions rénales aiguës sur la fonction rénale chez les personnes souffrant déjà d’insuffisance rénale chronique.  Il étudiera plus particulièrement les changements que peut présenter la fonction rénale après une coronarographie.  Les résultats de ce projet aideront à informer les patients et les médecins sur les risques et bienfaits relatifs de ces interventions médicales et contribueront à orienter les soins dispensés, après une coronarographie, aux patients atteints d’insuffisance rénale.
 
 
Dr Jean-Philippe Lafrance
Boston University
Superviseur: Dr Donald R. Miller

Lauréate d’une bourse de postdoctorat KRESCENT  2007 - 2009

Le Dr Jean-Philippe Lafrance a fait ses études de médecine à l’Université de Montréal.  Il travaillera à titre de chercheur-boursier de niveau postdoctoral avec  Donald R. Miller, Ph. D., de la Boston University, où il étudiera les risques d’effets secondaires de divers anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), le type de médicament le plus couramment utilisé à l’échelle mondiale.  Surtout employés pour combattre la douleur, l’inflammation et la fièvre, les AINS peuvent causer des effets secondaires au niveau de l’estomac et des reins et entraîner des problèmes allant de l’enflure des jambes au dysfonctionnement des reins.  De nouveaux AINS entraînant moins d’effets indésirables sur l’estomac ont été mis au point récemment, mais leurs effets sur les reins ne sont pas clairs.  Les découvertes du Dr Lafrance pourraient aider les médecins s’occupant des soins de santé primaires à prescrire le médicament qui convient le mieux à leurs patients et, en bout de ligne, contribuer à diminuer non seulement les effets secondaires des AINS sur les reins, mais aussi le  nombre d’hospitalisations.
 
 
   
Dr Joseph Ly
University of Toronto
Superviseur: Dre S. Quaggin

Lauréate d’une bourse de postdoctorat KRESCENT 2007 - 2010
 
Le Dr Joseph Ly a obtenu son doctorat en médecine à l’University of Toronto où il a également été chercheur-boursier de niveau postdoctoral en néphrologie avec le Dr Kamel.  Il sera cette fois chercheur-boursier de niveau postdoctoral avec la Dre S. Quaggin du Samuel Lunenfeld Research Institute à Toronto, où il fera des travaux sur la maladie kystique rénale, une cause génétique majeure de l’insuffisance rénale.  Sa recherche définira la pathologie et l’expression des protéines d’un gène mutant récemment identifié, appelé « sweet pee », qui présente  des changements cystiques radicaux dans les reins, notamment dans le glomérule, et de la glucosurie (présence anormale de glucose dans l’urine) détectée lors d’analyses d’urine.  La caractérisation du gène en cause devrait permettre une meilleure compréhension de la maladie kystique rénale et la mise au point d’interventions thérapeutiques.
 
 
  Chih-Chang Wei, Ph. D
Brigham and Women’s Hospital, Boston
Superviseur: Dr   Joseph V. Bonventre

Lauréate d’une bourse de postdoctorat KRESCENT 2007 - 2010

Chih-Chang Wei, Ph. D., a obtenu son doctorat à la Faculté de médecine à  l’Université de Montréal. Il sera boursier de recherche postdoctorale dans le laboratoire du Dr Joseph Bonventre au Brigham and Women's Hospital à Boston où il étudiera la molécule KIM-1 (Kidney Injury Molecule-1), très présente dans les diverses maladies rénales.  La compréhension de la fonction de la molécule KIM-1 éclairera de manière importante le rôle de cette protéine dans les lésions rénales et les processus de réparation.  La molécule KIM-1 pourrait être identifiée comme une importante cible thérapeutique dans les cas d’insuffisance rénale aiguë et chronique.
 
 

 

 
Lauréats des bourses nouveaux chercheurs
 
Dre Katalin Szaszi
St. Michael's Hospital, Toronto

Lauréate du Prix KRESCENT pour un nouveau chercheur 2007 – 2010
Aide à l'infostructure KRESCENT 2007 - 2008

La Dre Katalin Szaszi est une nouvelle chercheuse au St. Michael's Hospital à Toronto.  Elle a terminé ses études de médecine et obtenu un doctorat en physiologie cellulaire et moléculaire à la Semmelweis University en Hongrie et effectué un stage de niveau postdoctoral en biologie cellulaire à l’Hospital for Sick Children à Toronto.  Elle étudiera les connexions cellulaires jouant un rôle clé dans l’intégrité structurelle de l’épithélium des tubules des reins.  La régulation de ces connexions est essentielle dans le fonctionnement normal des reins, mais plusieurs maladies peuvent l’affecter.  Sa recherche vise à étudier les activités moléculaires qui associent ces structures à des effets négatifs, comme les inflammations rénales, la cicatrisation et l’insuffisance rénale.
 
 

The KRESCENT Program is a Strategic Training Program developed and supported by:

                                                    


With additional generous support from:

AMGEN               Baxter Corporation               Merck-Frosst Canada Ltd.             Ortho Biotech              RocheShire BioChem Inc.

© 2005 The Kidney Foundation of Canada